Sektor Gaza – «Le derche» (sanctions, subventions, cultes des personnalités, arnaques, crimes et chantiers navals)

Illustration par Vassia Lojkine

***

J’m’incline devant mon chef,
Il est comme un deuxième père,
Faut juste au bon moment
Lui lécher le derrière !
En un mois d’ouvrier
Je suis passé à brigadier,
J’ai un plus gros salaire
Et c’est vraiment le pied !

Il suffit de lécher
Le derche au bon moment !

Bientôt, c’est obligé,
J’entre au PCUS,
Gravir les échelons,
Tout d’un coup ça m’intéresse !
J’ai juste besoin d’avoir
La langue bien pendue,
Pour faire plaisir aux chefs
Sans aucune retenue !

Il suffit de lécher
Le derche au bon moment !

Y’en a que je lécherai,
D’autres que je balancerai,
J’ai trop envie de devenir
Un chef, un vrai de vrai !
Car celui qui lèche pas,
Bah il crèvera prolo,
Et son usine bien-aimée
Sera son tombeau.

Il suffit de lécher
Le derche au bon moment !

Titre original : Сектор Газа – «Попец» (1989)

***

Pendant que la France vénère son nouvel idole pousseur de ballon acheté pour une somme indécente, au cas où vous vous poseriez la question, le culte de la personnalité Poutine se porte bien, merci, entretenu qu’il est à la fois par le lustrage des media pro-pouvoir et les opposants qui ne voient pas d’autre solution que de commenter et de dénigrer le phénomène. On en est arrivé à un point où le dialogue entre le pouvoir et l’opposition russes se résume à un concours d’images photoshopées de Poutine et Choïgou en train de pêcher ou de faire de la randonnée.

« Celui que le sultan al-Putini a vraiment pêché » (@tvjihad)

L’opposition, comme à son habitude, cherche tout attribut de marque étrangère sur le président et raille le « manque de patriotisme » :

«Et voilà que donc que notre mâle alpha et garant de la constitution nage habillé d’une combinaison de plongée OMER (produit par un pays de l’OTAN, l’Italie), et toutes ses pensées sont orientées vers le remplacement des produits importés» – la bave d’ousmanov [1] (@avtoxton)

Avant de partir en vacances, Poutine a distribué les subventions présidentielles. Plus un sou pour les motards pro-Poutine des «Loups de la Nuit», qui en avaient bénéficié pendant des années, pour leurs «sapins» (ёлкаyolka – fête du nouvel-an organisée généralement pour les enfants, avec spectacles, goûters et cadeaux). Subventions confirmées, par contre, pour au moins trois organisations reconnues comme étant des «agents étrangers», dont l’institut de sondages Levada-Centre. L’organisation «Russie emprisonnée» (Русь сидящая), qui s’occupe d’améliorer les conditions de vie des détenus, a reçu, à la surprise de bon nombre d’opposants, une subvention substantielle (plusieurs millions de roubles), pour la première fois de son histoire. Pour certains analystes, cette action s’inscrit, comme le coup médiatique avec Alexeieva, dans la lignée des démarches visant à diviser, apaiser, voire séduire les défenseurs des droits humains en Russie en prévision de la campagne présidentielle.

Quelques jours avant, c’est Liza Peskova, la fille du porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, qui se retrouve cisaillé par les montages suite à sa (maladroite) conférence de presse destinée à promouvoir les chantiers navals de Sébastopol, en Crimée.

 «Que sont abjects les matins en Russie…» (@KabanMadan)

Docteur en sciences techniques
E.D. Peskova

Manuel Pratique
pour étudiants en bac pro

Les bases
du traitement
au jet de sable [peskostruïnyï, de pesok = sable]
dans le domaine
de la réparation navale [«sudoremontstvo» est plus ou moins un barbarisme en russe]

Moscou
2017

Jusqu’ici, Liza Peskova (19 ans), était surtout connue pour son instagram, où elle alternait photos «glamour» et luxe tape-à-l’œil qui embarrassaient régulièrement son cher papa. Sur sa dernière photo remarquée en date, changement de tendance, toutefois: Tchétchénie oblige, exit les maillots de bain et les robes échancrées, place au tchador dans une mosquée.

20065281_323214978118239_6007513190915637248_n

https://www.instagram.com/stpellegrino/

Dans une interview à TV Rain, Stanislav Belkovski affirme que l’apparition publique de Peskova à Sébastopol arrange Poutine qui, dans une déclaration récente, désirait «consolider la deuxième place de la marine Russe» parmi les plus grandes dans le monde. La fille de Peskov pourrait être juste assez mignonne, malgré sa maladresse, pour attirer, par son coup de com’, les jeunes gens vers le difficile et ingrat métier d’ouvrier de chantier naval, malgré le caractère «obsolète» de la production des chantiers de Sébastopol, selon Belkovski. Il y voit également une manifestation du sentiment de culpabilité de Peskov, qui a délaissé sa précédente famille pour la patineuse Navka, et du coup n’a plus trop la possibilité ou l’envie de contrôler les photos que sa fille poste en ligne ou les conférences de presse qu’elle donne.

La question qu’on se pose aussi en ce moment: Liza Peskova pourra-t-elle-rentrer vivre à Paris suite aux sanctions US supplémentaires votées par les parlementaires américains ? Medvedev en personne dénonce un Trump qui «cède» face à son parlement, l’opposition russe accourt sans tarder pour lui rappeler le principe de séparation des pouvoirs dans une démocratie, et citent une fois de plus, goguenards, le tweet de Margarita Simonyan (rédac-chef de RT) dans lequel cette dernière déclarait vouloir trouver un drapeau américain pour l’accrocher sa voiture suite à la victoire de Trump. Ceux qui, depuis 2014, prédisent que la Russie est «sur le point» de crouler sous les sanctions reprennent espoir.

(drapeau) [nous] croyons en Poutine
Les peuples de Russie n’ont pas faim !

De l’espoir, il leur en faudra, quand on voit ces images, sorties tout droit d’un film sur les zombies, de retraitées (aidées de quelques jeunes hommes vigoureux) pro-Poutine prenant d’assaut un bureau de campagne régional d’Alexei Navalny, à Krasnodar  :

 « Les singes déchaînés des «Détachements Poutine» de Krasnodar se comportent de nouveau comme des délinquants au bureau de Navalny. Où sont la police et l’aide psychiatrique ?? » – Roustem Adagamov (@adagamov)

Petit lot de consolation pour l’opposition : le 2 août, un homme visiblement ivre et baraqué cogne en direct live un reporter de la chaîne russe NTV qui faisait un reportage depuis le fameux Parc Gorki à l’occasion de la traditionnelle journée des parachutistes («VDV»), célèbre pour ses baignades dans les fontaines, bagarres et autres débordements festifs. Il se trouve que l’homme lui-même n’a jamais été parachutiste, mais il portait par contre un T-shirt avec le nom du bataillon «Oplot» pro-Russe opérant en Ukraine. La page vkontakte du personnage dévoilait un amateur de fight clubs, ancien hooligan, selon les rumeurs viré de ces derniers, car tout le temps bourré et violent (c’est dire).

Et voilà des photos du gars qui a tapé le journaliste de NTV qui arrivent. Ziga-zaga [de Sieg Heil, déformation et euphémisme souvent utilisé dans le milieu des néo-nazis et hooligans russes] à tout le monde. – Piotr Verzilov (@gruppa_voina)

1. La fille qui me plaît.
2. Moi.
3. Son daron.
– (@Satoshitwitt)

La scène est tellement surréaliste et en même temps prévisible et chargée de sens que certains ne peuvent pas s’empêcher de crier au karma – «NTV rencontre son public» – d’autres à la mise en scène et à la manipulation médiatique destinée à détourner l’attention d’un incident qui a eu lieu peu avant : suite, affirme-t-on de sources officielles, à une négligence, cinq ressortissants d’Asie centrale accusées d’appartenir au «gang GTA», une bande de braqueurs et tueurs, se sont retrouvés dans un ascenseur avec un convoi de seulement deux gardiens (dont une femme). Ils auraient désarmé leurs gardes, se seraient libérés de leurs menottes, puis trois d’entre eux ont été abattus et deux blessés (un décédera de la suite de ses blessures) par d’autres gardes, prévenus de la situation par téléphone. Selon certains, cela éviterait que l’on leur pose trop de questions sur leurs éventuels liens avec un procureur, dans la maison duquel ils auraient été arrêtés.

Côté criminalité, pour finir, on ressort en ce moment des photos de jeunesse d’une personne présentée comme étant Elena Khakhaleva, juge russe ayant reçu beaucoup d’attention de la part de la presse et d’Internet dernièrement, suite au mariage involontairement médiatisé de sa fille qui aurait coûté 2 millions de dollars. Des stars russes comme Iosif Kobzon, Nikolaï Baskov, Vera Brejneva, Valery Meladze et Soso Pavliachvili, présentes lors de la cérémonie et de la fête qui s’ensuivit, assurent ne pas avoir été rémunérées et n’avoir chanté qu’en tant qu’amis. Le mariage n’aurait coûté que 4,5 millions de roubles (~65000 €) et aurait été payé par le mari de Khakhaleva, fermier et homme d’affaires. Ce qui n’empêche pas la diffusion de ces photos où une personne ressemblant à Khakhaleva pose en compagnie de caïds russes et caucasiens dans les années 90, et de rumeurs quant au diplôme qui lui a été délivré à Tbilisi et lui permettant d’exercer sa fonction de juge, et dont on ne retrouverait aucune trace dans l’université d’origine. Une enquête est en cours, peut-être donnera-t-elle par des réponses.

«Écho de Moscou: La juge Elena Khakhaleva soupçonnée de liens avec le monde criminel» – Alexeï Venediktov (@aavst)

Pour terminer sur un truc qui n’a pas beaucoup de rapport : la signature par Poutine des dernières lois anti-anonymat et anti-VPN votées par la Douma rend obsolète, apparement, le «registre des blogueurs» introduit il y a trois ans par le Roskomnadzor, qui recensait tous les blogs à plus de 3000 visites par jour comme étant un média d’information, et son abandon n’est qu’une maigre consolation pour les blogueurs qui comptent beaucoup sur des ressources comme la messagerie instantanée Telegram pour diffuser leurs posts.

[1] Ce pseudo est une référence à Alicher Ousmanov, entrepreneur/oligarque russe célèbre pour sa réponse vidéo à Navalny, enregistrée suite aux accusations de ce dernier dans le film «On vam ne Dimon» («Pour vous, ce n’est pas Dimon», enquêtant sur la fortune personnelle de Dmitri Medvedev, Dimon = diminutif très familier de Dmitri)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s