Cannes, Kino, le cinéma, Serebrennikov, l’Été et des navets guerriers

Après une longue pause et une série de traductions et de billets plus ou moins détachés de l'actualité, j'essaye de rattraper les dépêches de mon fil Twitter, et voilà que je tombe, bien opportunément, sur Cannes, Serebrennikov et son «Été», une occasion pour moi de parler (une fois de plus) des personnages dépeints par son film et, comme d'habitude, de finir par divaguer sur des trucs qui n'ont pas beaucoup de rapport.

Sektor Gaza – «Le derche» (sanctions, subventions, cultes des personnalités, arnaques, crimes et chantiers navals)

Pendant que la France vénère son nouvel idole pousseur de ballon acheté pour une somme indécente, au cas où vous vous poseriez la question, le culte de la personnalité Poutine se porte bien, merci, entretenu qu'il est à la fois par le lustrage des media pro-pouvoir et les opposants qui ne voient pas d'autre solution que de commenter et de dénigrer le phénomène. On en est arrivé à un point où le dialogue entre le pouvoir et l'opposition russes se résume à un concours d'images photoshopées de Poutine en train de pêcher ou de faire de la randonnée.

DDT – «Ne tire pas» (Un jour, entre la Russie et l’Ukraine…)

https://www.youtube.com/watch?v=is1dp9FjDxw Ne tire pas sur les moineaux, ni les pigeons, Ne tire pas avec ton lance-pierres sans raison. Hé, petit, ne tire pas, et jamais ne te vante Que tu tires sans rater sur des cibles vivantes. Tu faisais tous les stands, tu étonnais les gens, Et ton adresse te valait des prix tout le … Lire la suite DDT – «Ne tire pas» (Un jour, entre la Russie et l’Ukraine…)