Strannye Igry – Les jeux étranges de la skadaptation (de Queneau à Madness en passant par Brassens)

Sur l’emblématique compilation Red Wave: 4 Underground Bands from the Soviet Union, derrière les trois mastodontes du rock’n’roll soviétique – Aquarium, Alissa, Kino – il y avait un petit groupe aujourd’hui largement oublié : Strannye Igry (littéralement « Jeux étranges »). Les raisons de l’oubli sont assez simples : en 1986, à la sortie de la compilation susnommée, le groupe se séparait en deux nouvelles entités, les groupes AVIA et Igry, qui ne connaîtront pas de succès populaire malgré des carrières prolongées.

Leningrad / Nestchastnyï Sloutchaï – «Élections, élections…»

Ça fait un bout de temps que j'ai renoncé à essayer de commenter régulièrement les actualités politiques et sociales russes : je ne le faisais avant, déjà, qu'aux très grandes occasions où j'estimais que je pouvais ajouter un point de vue un minimum original (dans la sphère francophone, du moins) et souvent, en réalité, ça se résumait à du sarcasme et des railleries pas très habiles qui ont, en plus, fini par se tarir.

Lyapis Trubetskoy – «Manifest»

C'est toujours pareil, à chaque fois que je me remets à commenter l'actualité de la Russie contemporaine. Il y a un moment d'excitation devant cette vie politique tellement plus burlesque, tellement plus entraînante que le mollasson «débat démocratique» que l'on nous sert en Occident. Puis, je me rappelle que ce sont des gens qui subissent ce capharnaüm tous les jours et, devant l'absurdité et la fatalité, des fois, les mots m'en manquent, les bras m'en tombent.