Mike Naoumenko (Zoopark) – «Coups de feu»

Parfois, parler des morceaux de Mike Naoumenko nécessite de longues digressions et citations remettant ses paroles dans leur contexte. Mais, parfois, il s’agit d’une poésie simple et universelle. Une universalité qui, probablement, a été inspirée à Mike par le morceau « Point Blank » de Bruce Springsteen.

Mike Naoumenko (Zoopark) – «La Chanson du gourou»

Parler des chansons de Mike Naoumenko est, parfois, assez facile : les souvenirs des amis, collègues, disciples et simples témoins des événements ont été consignés dans de nombreuses biographies et mémoires dédiées à Mike en personne ou à la vie de la bohème de Leningrad en général, et des sites compilant les song facts citent ces ouvrages et résument les différentes versions des événements de manière fort pratique. Il ne reste qu’à paraphraser ou à citer.

Zoopark – «J’oublie» (reprise par F. Tchistiakov et Chizh)

Les statistiques du site sont sans appel: j'aurai beau m'épancher sur le cas Letov ou essayer de démontrer l'importance folklorique de Krasnaia Plesen', les lecteurs potentiels et les recherches qu'ils effectuent dépendent des faiseurs d'opinions et de tendances dont je ne fais pas partie. Ainsi, depuis l'été dernier et le film homonyme, l'écrasante majorité des visites atterrit sur les deux traductions de Zoopark publiées sur ce blog, qui ont pris la tête du classement en terme de nombre de vues.