Zoopark – «J’oublie» (reprise par F. Tchistiakov et Chizh)

Les statistiques du site sont sans appel: j’aurai beau m’épancher sur le cas Letov ou essayer de démontrer l’importance folklorique de Krasnaia Plesen’, les lecteurs potentiels et les recherches qu’ils effectuent dépendent des faiseurs d’opinions et de tendances dont je ne fais pas partie. Ainsi, depuis l’été dernier et le film homonyme, l’écrasante majorité des visites atterrit sur les deux traductions de Zoopark publiées sur ce blog, qui ont pris la tête du classement en terme de nombre de vues.

 

Le morceau qui suit aurait pu finir aux oubliettes: il ne sera pas été édité du vivant de Mike Naoumenko (décédé fin août 1991), et il lui manquait des pistes de guitare et de batterie. En 2000, le label «Otdelenie Vyhod», spécialisé dans la réédition d’albums de rock soviétique, invite les membres originels de Zoopark pour enregistrer les parties manquantes et place ce morceau en ouverture d’une compilation de titres inédits, «Illiouzii» (Illusions). Fiodor Tchistiakov, collègue, ami et grand admirateur de Naoumenko, intègre «J’oublie» à son répertoire live, et en 2017, il chante la chanson accompagné d’un autre dinosaure du rock russe, Sergueï «Chizh» Tchigrakov, réunissant ainsi trois de mes artistes favoris en un seul enregistrement.

***

Merci à vous tous d’être venus nous voir jouer,
Mais hélas j’ai oublié ce que je voulais vous chanter,
J’oublie, je continue à oublier,
Et quand j’aurai oublié tout,
Je commencerai à me rappeler.

J’oublie de prendre la parole, j’oublie de me taire,
Tout ce que j’ai pu promettre, j’oublie de le faire.
J’oublie, je continue à oublier,
Et quand j’aurai oublié tout,
Je commencerai à me rappeler.

J’oublie les paroles des chansons, celles des autres, les miennes aussi
Et c’est chez les flics, je crois, que j’ai oublié mon permis.
J’oublie, je continue à oublier,
Et quand j’aurai oublié tout,
Je commencerai à me rappeler.

J’oublie toutes mes affaires, j’oublie mes rendez-vous,
J’ai oublié récemment que je suis endetté jusqu’au cou.
J’oublie, je continue à oublier,
Et quand j’aurai oublié tout,
Je commencerai à me rappeler.

On dit que c’est une maladie, ça s’appelle la démence,
Mais je ne suis pas assez vieux pour y avoir droit je pense.
Mais j’oublie, je continue à oublier,
Et quand j’aurai oublié tout,
Je commencerai à me rappeler.

J’oublie de boire, j’oublie de manger,
Un jour viendra où j’oublierai que je dois aussi respirer.
J’oublie, je continue à oublier,
Et quand j’aurai oublié tout,
Je commencerai à me rappeler

Titre original : Фёдор Чистяков feat. Сергей « Чиж » Чиграков – «Я забываю»

***

Pour ceux qui seraient intéressés par la version « originale » de Mike Naoumenko.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s