Leningrad – «Fiasco»

Illustration : «L’heure n’est pas aux sourires», Vassia Lojkine

***

Le 19 septembre, dans une interview à Interfax, Alexandr Jarov, dirigeant du Roskmonadzor, a déclaré qu’il voyait de manière négative l’utilisation de mots obscènes lors des échanges sur Internet, et a appelé les différentes communautés en ligne à arrêter de les utiliser grâce à «l’auto-régulation». Il citera en exemple les bureaux du Roskomnadzor, où la quantité de «mat» (le vocabulaire grossier russe) a été réduite grâce à l’introduction d’une «cuss jar» à l’américaine.

Les médias en ligne, contrairement aux média traditionnels, ne sont pas touchés par les infractions administratives prévues pour l’utilisation de grossièretés dans leur contenus. En 2014, quand la dernière loi idoine était adaptée, Sergueï Shnourov et son groupe Leningrad, connus pour l’abondance de vulgarités dans leurs textes, ont fait un joli pied-de-nez à cette législation avec la chanson «Fiasco», chantée sur l’un des plateaux télé les plus populaires de Russie (Vecherniï Ourgant).

***

La vie battait et tournait en toupie,
Sans raison on lui a cassé la figure…
On a annulé tous les mots pas gentils
« On a plus besoin d’eux, ça c’est sûr. »

Refrain :
Qu’est ce qui nous arrive à tous,
On s’en touche le pénis, on s’en bat le phallus ?
Ne me dites pas un mot de plus,
On s’en touche le pénis, on s’en bat le phallus ! (bis)

Et tu te penches en voyant le tableau,
Sur la rivière, tel le saule pensif,
On a annulé les mots pas beaux,
Tout est beau, et pas du tout intrusif.

(Refrain)

Et autour, ne ressemblant à rien,
Le quotidien ne s’assemble pas en puzzle…
Et l’entrejambe(*) que l’on ne nommera point
Avec le « fiasco(*) », en russe, il n’est pas seul.

(Refrain)

Titre original : Ленинград – «Фиаско» (2014)

(*) en russe, le gros mot (ici sous-entendu) «pizda» (vagin/con/chatte) a un dérivé, «pizdets», que l’on peut approximativement traduire par «les carottes sont cuites», «c’est la fin des haricots», «la cata», «kaput», «fiasco», mais qui peut être utilisé dans un sens plus large pour qualifier une situation que l’on trouve comme étant absurde, intolérable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s